Ma première fois à Melbourne

20130306-094731.jpg

Après un voyage éprouvant, nous découvrons à notre rythme les rues tranquilles de Melbourne et ses plages ensoleillées.

Après plus de 23 h de vol et 4 h d’escales, nous sommes arrivés à Melbourne ce lundi 4 mars. Le voyage fut long, mais heureusement relativement agréable. Nous avons embarqué à Londres dans le nouvel A-380 d’Airbus. Un avion à la taille démesurée, il peut accueillir jusqu’à plus de 800 personnes, et pourvu des dernières technologies existantes. Le vol fut très confortable et la nourriture excellente. Nous sommes arrivés à Melbourne relativement fatigués, mais incroyablement motivés à l’idée de débuter ce voyage. Après mes formalités d’usage à la douane (incroyablement rapides et légères), nous avons débarqué en plein centre de Melbourne à 8h30.

Première étape: trouver notre auberge de jeunesse située un peu en dehors du centre de Melbourne, à St Kilda. Nous avons donc pris le moyen de transport par excellence des habitants de Melbourne, le tram. Une fois arrivés à destination, direction l’auberge pour se délester de nos encombrants bagages et découvrir les environs.

St Kilda est une station balnéaire du sud de Melbourne souvent décrite comme un peu désuète et charmante. Une impression que ni Jonathan ni moi-même ne partageons vraiment. Si le lieu a effectivement un charme dingue (je tâcherai de faire plus de photos dans les jours qui viennent), il semble tout sauf désuet. C’est en fait le lieu de rencontre des bobos et des belles personnes de Melbourne. Après avoir défaits nos bagages, nous avons décidés de nous remettre des longues heures de vol en allant profiter de la plage. Si celle-ci n’est pas la plus féerique qui soit, elle est fréquentée presque uniquement de gens beaux. Je ne peux le dire autrement, c’est la chose qui nous a le plus frappé. Inspirant d’ailleurs à Jonathan cette réplique hautement philosophique et si juste: « C’est fou d’avoir autant de gens beaux et jeunes sur une plage ».

Qui dit plage et soleil après un long hiver belge dit aussi coups de soleil. Nous n’y avons pas échappés, malgré le recours à force crème de soleil. Rien de bien méchant, mais cela nous apprendra à faire preuve de prudence. Avec plus de 23 degrés dès 8h du matin, et des températures allant jusque 30-35 degrés pendant l’après-midi, la moindre zone oubliée par la crème solaire peut très vite devenir écarlate.

Cette première journée fut presque exclusivement dédiée à la découverte des environs de St. Kilda et de sa plage. Le soir, après un repas pas cher (un Mc do…), nous avons été passer la soirée à la plage, un petit verre de vin à la main. Nous y avons rencontré un Allemand marrant et cocace: son job en Allemagne est de vendre des arbres de Noël, mais cela a surtout été l’occasion de découvrir les habitants de Melbourne sous un autre jour. Entre le groupe de jeune découvrant la boisson et les premiers amours, et la jeune blonde peu pudique se débattant dans les bras de son beau en sous-vêtements, nous avons été servis. Au grand plaisir de nos yeux il faut bien l’avouer.

Le lendemain, après une nuit courte et pas si reposante qu’espérée, nous nous sommes mis aux tâches administratives. Nous avons donc passé la journée à chercher quelques bonnes adresses pour l’achat du van et nous sommes procurés des cartes de téléphone australiennes (et nous avons donc internet en permanence, ce qui n’est pas un luxe étant donné la difficulté à trouver un réseau wifi gratuit dans Melbourne). Nous en avons aussi profité pour découvrir le centre de Melbourne. Nos premières impressions sont très positives. La ville est magnifique, l’architecture est osée, mais harmonieuse. Les trottoirs sont très larges et permettent de ne jamais se sentir oppressés dans une ville pourtant assez démesurée. Il respire dans les rues de Melbourne une atmosphère de ville parfaite. Les espaces verts ne sont jamais bien loin, tout y propre et net et le bruit et la tension propre aux grandes villes ne semblent pas avoir droit de cité ici.

Dans les jours à venir, nous allons continuer plus sérieusement à remplir les quelques formalités indispensables: ouverture d’un compte en banque, recherche d’un van et ouverture d’une adresse à la poste afin de faire suivre le courrier. Je tenterai aussi de prendre un peu plus avec moi mon appareil photo afin de vous faire vivre au plus près nos découvertes australiennes.

Pour conclure, quelques mots sur nos premières impressions. Melbourne est une ville magnifique et presque un peu trop parfaite: tout y est beau, propre et osé. Le coût de la vie semble assez hallucinant pour les Européens que nous sommes: pas de restaurant à moins de 20-25$ le plat, une bouteille d’eau de 50cl coûte entre 3 et 5$, ne parlons même pas de coca ou autres boissons gazeuses…

Si vous voulez nous joindre en Australie, vous pouvez nous contacter via Skype, FaceTime, Viber ou WhatsApp.
Nous avons aussi des numéros de GSM australiens:

Jonathan: +61404 937 281

Damien: +61481 334 039

Je reviens vers vous dans les jours qui viennent avec plus de photos, et quelques articles plus courts qui se concentrerons sur l’un ou l’autre aspect de Melbourne.

Laisser un commentaire